Kyôto : Ginkaku-ji ~ Heian-jingu ~ Daimonji gozan okuribi ~ Mon amoureux

Le 16 Août 2016 : bien arrivés à… Kyôto !!

La vue de notre petit appartement :

P1020387

A la japonaise.

Même qu’on a une suuuuper maison de retraite à côté de chez nous.

P1020390

Premier temple à visiter ? Le Ginkakuji, ou encore le « Pavillon d’Argent ». Sauf qu’entre temps sur le chemin, on a croisé une boulangerie :

(oui, oui, c’est bien au Japon)

Ainsi qu’un autre temple dont je ne savais pas du tout le nom :

Heureusement, j’ai été demandé à un couple de personnes âgées. La dame m’a dit qu’il s’appelait Chion-ji, elle a même été me cherché un magasine à l’autre bout du temple pour que je sache les kanji… 知恩寺. Je redécouvre la gentillesse des Japonais, et étant donné que j’aborde au moins trois Japonais par jours depuis mon arrivée parce que je ne suis pas sûre de l’itinéraire à prendre ou parce que je suis perdue tout simplement, j’ai de quoi m’en rendre compte… Je n’en peux plus de cette sur-gentillesse !! Ce n’est pas humain ! Ou alors ce n’est juste pas français… ahah. (Attendez un peu ce que je vais vous raconter en fin de journée…)

On arrive sur le Chemin de la Philosophie (Testsugaku no michi, 哲学の道), qu’on rêve tant de pouvoir emprunter au printemps (cerisiers en fleurs ♡).


Et on arrive après je ne sais combien de minutes de marche (concrètement, je dirais presque une heure…) Quand on est noob de Kyôto, on ne sais pas que la plupart des trajets se font en bus. Et j’appréhende le bus, parce que même en France j’ai pas confiance aux bus. D’abord parce que les arrêts sont rarement répertoriés sur une carte (google map..etc), donc tu ne sais pas toujours bien où tu dois le prendre et encore moins où exactement tu vas descendre (et du coup tu ne sais pas très bien où tu dois aller ensuite). Je n’aime pas non plus les bus parce que comme tu n’as pas de carte sous la main, tu ne sais pas vraiment si ton arrêt est à l’approche ou non. Mais heureusement, les bus Kyôtoïte que j’ai pu prendre jusqu’ici avaient toujours un petit écran sur lequel tu peux voir les prochains arrêts. C’est pas toujours le cas en France. C’est même… rare ?

Et donc : le Ginkakuji., avec ses arbres, ses beaux paysages, son thé, ses bambous, sa petite rive, sa mousse, ses pièces de monnaie… et tout !!

Je me fais le plaisir de me prendre un petit oyakodon.

P1020441

Qu’est-ce que ça fait du bien OH MY GOD. Franchement, il fait une chaleur pas possible à Kyôto. Encore à Tôkyô, j’étais étonnée de ne pas avoir eu cette grosses bouffée de chaleur qui t’assomme en sortant de l’avion. J’ai trouvé qu’il ne faisait pas si chaud qu’il y a deux ans. J’étais même triste de ça, « est-ce que je suis vraiment au Japon ? » que je me disais. (Alors que je déteste la chaleur… Mais… J’aime le chaud-humide. Parce que le chaud-humide c’est le Japon ♡) Et là j’arrive à Kyôto : il fait juste plus chaud que chaud. Là je me suis dit : « Ouais, c’est bon, je suis bien au Japon ».

En route vers le Heian-jingu !!

Tori

P1020448P1020464

Pousse-pousse

P1020449

Heian-jingu !!


Même que j’ai fait le rituel :o ! Je ne l’aurais jamais fait si mon frère n’avait pas pris l’initiative de le faire. Et c’est pas si compliqué que ça. Tu regardes et tu appliques quoi. Je ne pense pas que je l’ai trop mal fait : jeter une pièce, s’incliner deux fois, taper dans ses mains, prier, s’incliner, aller prendre un numéro, payer quelques centaines de yens (200 je crois) pour avoir le omikuji (oracle), le lire, et aller l’accrocher sur le petit arbre. Personnellement j’ai surtout lu celui de mon frère pour l’aider un peu à comprendre le sien, je n’ai pas encore lu le mien. Je l’ai photographié. Peut-être que j’essaierais de le comprendre en rentrant chez moi en France tiens.

Ce soir ? Daimonji gozan okuribi !! Je vous laisse vous informer sur cette petite fête, mais en gros c’est dans le cadre de l’Obon (fête des morts), à Kyôto on allume des feux sur les montagnes. Et chacun de ces feux forment un kanji ou un dessin.

Du coup, on est rentré pour que je me change (yukata !! je ne l’ai pas oublié cette année). Et en route pour le parc de Funaokayama où on est censé voir 4 sur 5 caractères en feux. Sauf que… Il DRACHE, comme on dit chez nous. On voit que du brouillard autour de nous, je galère du coup avec mon yukata, je suis trempée même avec un parapluie au dessus de nous, je perds mes geta à deux reprises : ça s’annonce très mal. L’heure du premier caractère en feu sonne : on ne le voit pas. Super bas, et les parapluies n’arrangent pas les choses. C’est un peu la catastrophe. Finalement, nous n’en verrons qu’un : le (dai, grand) comme « Daimonji ».

Il était quand même super jolie, on l’a superbement bien vu au moment de sortir du parc. (donc mieux que sur mes photos)

Et.. au moment de sortir d’un métro, mon obi (nœud) de yukata s’est défait. Catastrophe… Je me suis dit que j’allais finir toute nue… C’est ça de l’avoir mis à la va-vite avant de partir… J’aurais dû prendre un peu plus de temps. Alors que mon frère s’apprêtait à essayer de me le remettre, une maman japonaise s’est mise à le refaire, là comme ça, sans rien dire (o_o) Ooooh god. Là… vraiment… Ils ont atteint le summum de la gentillesse. Je suis sur le cul. Je me laisse me faire rhabillée par une maman japonaise, un petit peu gênée quand même, mais super contente en même temps. Je ne savais plus comment les remercier. J’ai vraiment insister sur le 本当に du coup. Mais ça méritait bieeen plus que ça.

Ah, et aussi, je suis tombée amoureuse dans le train :3

Fiche personnelle de l’individu :

Nom : ?
Prénom : ?
Âge : 4 ans à peu près
Kawaiisme : +++++
Sourire : Éblouissant et à pleine dents
Yeux : plissés à mort quand il souriait : summum du kawaiisme
Envie de le prendre pour chez moi : Oui

… Franchement. Franchement Franchement Franchement. On a pas arrêté de s’échanger regards et sourires tout le long du trajet. J’hallucinais. Il était trop chou à croquer.

Même qu’à la fin, quand j’allais descendre du métro, il m’a tendu sa main, et HOP !! HIGH FIVE WITH THE CUTEST CHILD IN THE WORLD.

Et vives les dorayaki !

CAM06813

Publicités
Publié dans A la pêche au Japon 2016 with bro | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

泉岳寺 ~原宿~渋谷~京都

本日は2016815日です。

まず、朝食として、メロンパンを食べました。とても懐かしいです。♡

CAM06790

それから、ホテルの近くにある泉岳寺に行きました。2年前もう行きましたが、兄はその寺を見たことはないので、今回兄と一緒に行きました。小さいお寺ですね。(笑)しかし、小さくても大切な寺だと思います。47RONINだからですね。写真を23枚撮りました。

P1020319

そして、チェックアウトをして、原宿へ行きました。竹下通りに行きました♡ 

P1020324

あー懐かしいと思もいました。その時に、いろいろなことが思い出されました。兄と一緒にプリクラをしました。面白かったです(笑)実ははじめてでした!そして、娯楽道という店で、ハロー!プロジェクトの夏のコンサートのチケットを買いました。席は1階10列で、値段は結局11, 000円だけでした。値段が安くて、良さそうな席ですから買いました!(笑)その前、コンビニでBiSHのコンサートのチケットを買いました。

P1020386

ストロベリーとチョコレートとバニラアイスクリームのクレープを食べました。「ワ~久しぶりだねー」と思いました♡

CAM06792

そして、代々木公園に行きました。そのとき、もっと暑くなった感じがしましたが、また代々木公園に行くことなんて、とてもうれしかったです。「あー気持ちがいい、その公園で!」と思いました。

 

 

セミ!

P1020343

ポケモンgo?!! ヤバい!!ビックリしました。

P1020337P1020347

それから、渋谷まで歩いていきました。

かわいくて面白かったバース♡

P1020348P1020349

警察の車
→かっこいいと思いました。

P1020355

途中にTower Recordsのビルを見るとすぐに入りました。

P1020352

ワーこれも懐かしかったです。KPOPの広告、入口に昔よりたくさんあると思いました。

一階ではハロプロコーナーがないので、少し悲しかったですが、ハロプロや他のアイドルのCDDVDを見るとき、嬉しくなりました。天国みたいでした。☆

そして、KPOPの階では、他の天国みたいでした(笑)実は、私が一番好きなKPOPグループであるBLOCK BのいくつかのCDの上に「SPECIAL PRICE」と書いてありますから、買いました。でも、旅行の終わりにまたその店に行って、ハロプロとか、ライムベリーとかも買うつもりです。

P1020382

渋谷!

 

 

ハチ公!

P1020373

食べよっか?

P1020376

初めて居酒屋に行きました。(笑)少し高いと思いましたが、そごく美味しかったです!

私達の隣に日本人がアイドルについて話しそうでしたから、その人々に言葉ぞかけました!!実は、私は内気ですが、日本人と一緒にお話をするために勇気がなくちゃという目的としました。それで、日本人に言葉をかけることができたことって、すごくうれしいです@。ハロコンとか、Buono !とか、アップアップガールズとか、そのようなアイドルについて話しました。短くても、いい瞬間でした♡ 

そして、手荷物預かり所からスーツケースを受け取っていきました。最後に、新幹線を初めて乗って、京都へ行きました!

P1020377P1020378

到着する時、とても疲れました。そして、インターネットはあまりありませんでした。

しかし、実は、アパートガイド本では家主はwifiについて間違えました。私達と同じビルの家主の他のアパートのwifiでしたから、大変でした。でも、翌日には私達のポケットwifiの後ろにパスワードを見つけました。それなので、今結構大丈夫ですよ!ブログに書けるとか、メールやメッセージなどを見れるとか、特に観光のためどの公共交通機関を乗らなきゃか知れるとか、そのようなことはとても必要だと思いますから、それを出来るようになるとき、嬉しくなりました。

Publié dans A la pêche au Japon 2016 with bro | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Je suis bien arrivée au Japon ! ~ Tôkyô Tower

Je me suis envolée de Paris à 20h05 le 14 Août.

CAM06782

Pour arriver au Japon le 15 Août vers 14h.

P1020300

Le repas du soir le 14 Août, j’ai pris le menu japonais.

P1020297

J’ai même pris de la bière !!

P1020296

Bah ouais, on devient tous alcoolique à un moment de notre vie. J’ai toutefois trouvé la Kirin un peu forte quand même. :la fausse alcoolique:

N’empêche que dans la télévision pleine de ressources de notre cher compagnie ANA, j’ai trouvé l’émission M-Countdown (émission coréenne, de Kpop ahah) !! J’ai vu ça, j’ai cliqué direct. Alors qu’à la base je voulais voir un drama japonais. J’ai faibli face au plastique… Halala quelle honte. Mais plus tard, après avoir dormi pendant 3h, (je ne me sentais plus du tout fatiguée. :la folle: Non en fait ça m’a paru vraiment plus difficile qu’il y a deux ans de m’endormir, je ne sais pas pourquoi…) je me suis passée un film japonais. L’histoire d’un mec qui revit des épisodes de sa vie une seconde fois pour qu’il puisse améliorer la situation la seconde fois. Même qu’il va retourner dans son enfance pour sauver des enfants qui s’étaient fait tués par un serial killer. Nan j’vous promets, c’était super :o j’en ai eu les larmes aux yeux. Comme d’habitude avec les films japonais… Surtout quand il y a des enfants. Ça s’appelle Erased (Titre japonais : Boku dake ga inai machi, 「僕だけがいない街」, le quartier où il ne manque que moi), sinon. C’est issu d’un manga apparemment.

Breeef. Le repas du matin ? (ou du midi heure japonaise hahaha…)

P1020299

Bon, c’était pas ouf le plat principal. Excès de confiance à toujours vouloir prendre le plat japonais… Mais ça a été quand même. J’suis pas difficile.

Heey et j’ai parlé un peu avec ma voisine japonaise. Bon très vite fait vu qu’à cause de la technologie, les gens ne se parlent plus de nos jours. Mais j’ai eu le temps de lui dire que j’apprenais le japonais à la fac ^^ Je réalise que je vais réentendre du japonais pendant un mois : que demander de plus ? ♡♡♡ Je me sens tellement plus à l’aise en parlant japonais plutôt que français parfois. Même si je ne trouve pas toujours les mots et fait encore des fautes, c’est comme si je dansais intérieurement avec la langue quand je parle japonais. Je ne sais pas comment expliqué, c’est comme si j’étais compatible avec la langue. Quand je parle japonais, je me sens… VIVANTE ? Ouais voilà, c’est à peu près ça.

On arrive au Japon !

Un peu de perdition dans les transports mais pas trop quand même, et on arrive à notre hotel près de la station Sengakuji (qui est elle-même proche de celle de Shinagawa). Un quartier bien pommé… Mais ce n’est que pour une nuit donc ce n’est pas bien grave.

Malgré mes trois heures de sommeil et environ quatre pour mon frère, on décide de se balader aux alentours.

On se pose dans un petit resto, tout aussi pommé.

P1020304

Bon c’était vraiment pas les meilleurs soba du monde. Surtout que je pensais que derrière l’appellation « Tenpura soba », j’allais avoir des beignets de crevettes et non des légumes fris… Mais c’est pas bien grave. Apparemment, le mini-katsudon de mon frère était bon.

On continue notre balade. Et c’est là que… On voit la Tokyo Tower !!

P1020303

Mon frère n’a pas pu résister… On a continué jusqu’à ses pieds :

Tokyo Tower en pleine nuit, c’était quand même à faire parce que c’est plutôt jolie ! Et puis j’aime tellement la nuit au Japon… Calme, paisible, tranquille, safe, agréable, pas trop chaude ni trop froide : le pied ♡ On retrouve les sensations japonaises, quel bonheur…

Publié dans A la pêche au Japon 2016 with bro | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Mon cheminement vers la Kpop because I love hiphop

Le plastique, plus couramment surnommé « Kpop » est entré dans ma vie. Qui l’aurait cru…

En fait, j’ai connu la Kpop au lycée. Mon ex-meilleure amie écoutait beaucoup. Moi je m’y intéressais comme certains fans d’idols japonaises s’y intéressaient. C’est-à-dire que j’écoutais surtout les filles. Je ne les voyais que comme l’Idol féminine à la coréenne. Ça me plaisait, j’écoutais de temps en temps (SNSD, f(x), Kara, 4minutes…) et je trouvais ça sympathique. Mais ça n’égalait en rien les Idols japonaises. Ça me gênait que ce ne soit pas le même « concept ». Qu’elles savent pour beaucoup d’entre-elles déjà parfaitement bien chanté, qu’il n’y ait pas forcément d’évolution (du moins c’est l’impression que cela me donnait). Parce que je préférais l’esprit combatif des idols -le fameux ganbattemasu- à la qualité des performances vocales.

Mais, comme vous pourriez le deviner, étant donné que je préfère de plus en plus la musique et les qualités artistique à l’idolisme, la Kpop me séduit de plus en plus.

Enfin, je vais vous raconter plus en détails comment je suis tombée (vraiment tombée) dans la Kpop. En fait, c’est le développement de mon goût pour le hiphop qui m’a fait me rapprocher de la Kpop.

Le hiphop ? Très franchement, j’avais une très mauvaise image du rap avant. Tout simplement parce que ceux qui écoutaient du rap (mauvais rap actually) n’était pas très fréquentable et avaient un mauvais comportement. J’ai toujours dit que je détestais le rap, et c’était principalement pour cette raison. Et il faut dire que mon frère, depuis toute petite, est celui qui me faisait écouter de la musique. Je n’étais qu’alors haute comme trois pommes qu’il me disait déjà qu’il écoutait de tout sauf du rap, et que le rap c’était du caca boudin. Étant admiratrice de son grand frère à cet âge là, je ne pouvais que ne pas aimer le rap. Et c’est alors que je vais au Japon en 2014. C’est alors que je vais au TIF début août. Et c’est alors que j’assiste à un mini-show de Rhymeberry !

(Ça a vraiment été filmé le jour où j’y étais)

OH MY GAD. Là c’est la révélation. Je me mets à aimer le hiphop. Ça provoque teeeellement une ambiance de îouf ! Je ne pouvais pas rester de marbre face à ce qui s’était passé cette soirée là. C’était magique. Mais étant donné que je n’aimais pas l’autre groupe d’idols hiphop nommé lyrical school, je m’étais dit que Rhymeberry faisait exception à la règle, et que je n’aimais pas forcément le hiphop mais juste l’ambiance qu’engendrait Rhymeberry.

Et puis… on m’a invitée au festival Moshi Moshi Nippon en octobre 2015. Je m’étais dit que ça coûtait rien d’y aller, mais j’étais pas très motivée parce que je n’aime pas tellement les Idols qui étaient invitées (Cheeky Parade). Mais bon, il y avait WORLD ORDER, c’est surtout ça que j’étais pressée de voir. World Order ? C’était pas mal ! Tempura Kidz ? J’ai bien aimé ! Mais la grosse grosse claque… C’était Charisma.com !


(Imaginez que toute la salle clame les « Who are you ? » « You’re cool, but fool ! »)

Charisma.com, groupe non-idol, qui mélange hiphop et électro. C’était complètement îouf, je me suis trop amusée, et j’ai écouté non-stop les jours qui suivaient. C’est la deuxième grosse claque hiphop que je me prends en live, après celle de Rhymeberry. Du coup, à ce moment-là, je me dis : heeey, mais j’aime vraiment le hiphop ou quoi ?! Je me mets à chercher comme une folle d’autre groupes de hiphop japonais, j’écoute en bref plein de trucs : nobodyknows+, HALCALI, hy4_4yh, RIP SLYME, Scha Dara Parr, TERIYAKI BOYZ.

Mais à peine m’être plongée dans tout cela, que l’on me fait comprendre que si je veux du hiphop : il faut me tourner vers la Kpop. Hein ? Ah bon ? Quand j’en écoutais y’a environ 4 ans de cela, je ne m’étais pas tellement rendue compte du côté hiphop pourtant.

Et là je découvre BTS en novembre 2015.


(Ce n’est pas forcément la plus connue, mais les chansons les plus hiphop d’un groupe ne sont généralement pas les plus connues justement. Hiphop is underground, you know…)

La claque du siècle. Ce groupe dépote un max. Je suis accro’. Et je m’étonne d’aimer un groupe de mecs, ça ne m’était jamais vraiment arrivée. J’appréciais quelques johnny’s dans mes années collèges mais très très superficiellement. Et là… je suis plongée sur un boysband coréen. Qui l’aurait cru… Mais le fanatisme, fanboyisme, l’idolâtrie ne m’intéresse pas à ce moment-là. Je suis là pour écouter leur musique qui dépote un max. Mais eux… bon, je fais des efforts, j’apprends leur surnom, mais ça ne me dit rien de les idolâtrer à ce moment-là.

Au cas où je n’aurais pas le temps de faire un nouvel article : sachez qu’aujourd’hui j’idolâtre un peu certains coréens, comme Taeil précédemment, mais Zico et toujours Zico depuis un moment. Mais très franchement, jamais je ne baverais sur des abdos, jamais je ne crierais comme une sale groupiasse en chaleur. Et comme je l’ai dit dans mon précédent article : j’idolâtre beaucoup moins aujourd’hui, ou tout du moins je n’idolâtre plus matériellement, je crois ne plus en avoir tellement envie. Je me suis mise un peu aux émissions d’idols coréens, mais je les aime de la même manière que j’aime les Idols du H!P (ouais je ne vais pas dire les Idols en général parce que j’ai beaucoup déborder sur ma façon d’aimer les Idols à certains moments, quand je parlais de culotte ou de choses comme ça… Je me rends compte à quel point ça pouvait avoir un côté kimoi parfois), mais je les aime aussi de la manière dont j’aimais certaines xxx48 comme Chihori et Marika des HKT. Parce que les Coréens sont HI-LA-RANT. Je me suis choquée moi-même qu’ils m’aient fait autant rire qu’une Chihori……

Mais en tout cas, si j’en suis arrivée à me plonger dans la Kpop, c’est plus dans un soucis de recherche musicale que dans un soucis d’adoration idolesque.

Publié dans Le hiphop pour les pêches underground, Le plastique, ça pêche aussi, Pêches immangeables | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lafeegaga, ou Laffe, ou… ~ réflexions musicales

J’ai beaucoup hésité à continuer sur ce blog. Je me suis demandée si je n’avais pas changé. Je me suis demandée si mon pseudo de « Lafeegaga » ou de « Laffe » pour les intimes ou ex-intimes, me correspondait toujours. J’ai l’impression d’avoir beaucoup changé et évolué ces trois dernières années. Et il est certain que je ne suis plus Lafeegaga de 13 ans et demi qui venait de découvrir le Japon non plus.

Je change dans mes états d’esprits, mes objectifs. J’ai des périodes où je peux me poser des tas de questions, douter, me demander ce que je suis en train de faire, me chercher, me demander ce que je veux réellement devenir. A d’autres moments, je suis sûre de moi-même, de ce que je veux être, et j’avance avec une certaine confiance en moi. A certains moments je pense qu’à écouter de la musique. D’autres fois je ne fais que bosser et ne prends même plus le temps d’écouter une chanson, et dans ces moments je prends même du plaisir à étudier… Je commence à me connaitre, et je me rends compte à quel point je peux être dangereuse pour mon avenir parfois. Je suis aussi quelqu’un qui change d’état d’esprit et d’objectif comme de chemise. Certains n’ont aucune ambition, moi j’en ai trop. Mais je crois m’être trouvée désormais. Je crois savoir ce que je veux faire. Ceux qui me connaissent le mieux diront sûrement « jusqu’au mois prochain ? ». Finalement avec cette dernière phrase, certains diront que je n’ai pas tant changé que ça…

Quand je dis que je change, je parle moins de mon caractère que de mes goûts, de mes passions, et mes façons de penser. Pour ne citer qu’un exemple, j’ai changé mon rapport à la musique et la façon dont je vois la musique. Je ne supporte plus les Idols qui piaillent. Pour tout vous dire je n’en peux plus des Idols qui font semblant de faire des efforts et qui, 5 ans après leurs débuts, ont toujours le même niveau catastrophiquement saignant en chant. Je me rends compte que c’est l’illusion du ganbatte. Ganbattemasu ganbattemasu??!, ouais c’est ça… Mes sousous de wota aussi tiens. C’est l’histoire de ces Idols qui grimpent rien qu’en disant ganbattemasu, moi j’y crois plus. Quant à la choral, ce n’est même plus la peine de m’en parler.

C’est pour ça que j’aime le H!P. Aussi has-been que ça puisse paraître. Même que MAACHAN rime avec EVOLUTION EN CHANT SURPRENANTE (sisi, ça rime). Même s’il arrive qu’on ait des évolutions négatives tous les trois siècles au H!P… Du genre, MaiMai, je n’ai jamais vu ça de ma vie. Bon, au moins l’évolution, même négative, reste là…

Et c’est pour ça aussi, que j’aime la Kpop. (quoiiii? Toi aussi Laffe tu as été contaminée… Sommes-nous tous voués un jour ou l’autre à être contaminé par la Kpop ? Seul l’avenir ne nous le dira). Non mais, plus sérieusement. Au-delà des beaux mecs aux abdos, et des filles sexy aux longues jambes, musicalement, artistiquement, vocalement, chorégraphiquement, visuellement, comédiennement, c’est high. Vraiment, vraiment. Elle bouffe tout cette concurrence musicale coréenne. A tel point que j’arrive à en être triste en voyant les MVs du H!P qui sont en général si pauvres visuellement… je veux dire, encore plus triste qu’avant. Ça me fout la rage quand je vois à quel point ils s’interdisent d’exploser visuellement. Ils en ont tellement les capacités budgétaires : ils nous foutent 3 clips au lieu d’un par single maintenant. Sauf qu’aucun des 3 n’est à la hauteur d’un MV coréen quoi… Je ne comprends pas leur blocage. Un peu d’imagination ! Un peu de cran nom de Dieu !

Et sinon, depuis très très récemment, les Idols (japonaises ou coréennes), en tant qu’ « idol » (= produit qu’on te vend par packs de 10 avec les photos, le porte-clé, la serviette, le bracelet, le pot de colle et le torche cul) m’intéressent moins. L’envie d’idolâtrer me tente moins, me donne moins envie. Je suis en train de me poser cette question : « à quoi ça sert tout ça ? ». Je suis en train de trouver la réponse : « à rien ». Je prends ça comme une phase de guérison de l’idolâtrie. Ce dernier paragraphe fait de moi quelqu’un de bien différent. Mais il est possible que lorsque je serais au Japon, l’envie de m’acheter des goodies « fan-service » me prenne. Parce que ma réflexion sur la futilité de l’idolâtrie est très récente. Je prends toujours Momochi pour la Déesse des déesses. Et je prends Zico comme le Dieu des dieux. Mais c’est surtout mentalement, sentimentalement, et physiquement (en concert) que ça se joue. Je n’ai juste plus envie d’acheter de photos ou quoique ce soit. Avant je n’avais surtout pas l’argent, maintenant je n’en ai plus l’envie. J’ai surtout l’envie d’acheter la discographie des groupes que j’aime. Parce que la musique a vaincu l’idolisme.

Tiens, en parlant de musique : désormais, je ne reste plus que sur les Idols (japonaises ou coréennes encore une fois). Je n’accepterais jamais qu’on dise que les Idols sont des « sous-artistes », parce que ce n’est pas le cas à mes yeux tout simplement. On trouve énormément de bonnes choses musicalement chez les Idols. Mais j’ai réussi à me sortir de mon cocon idolesque récemment. Actually, la Kpop m’a conduite à la K-hiphop. Qui m’a conduite au hiphop en général : du français, du japonais… Le hiphop, qui m’a conduit à la fusion hiphop – rock, d’abord coréenne, puis américaine avec l’aide d’un ami. Et cet ami m’a fait retrouver mon très lointain engouement pour le rock. Et j’ai redécouvert One Ok Rock. Même que j’ai surkiffé ma race, au point d’avoir regretté de pas avoir été les voir à l’Olympia. Mais ce sont des habitués, ils repasseront bien à un moment donné.

Le hiphop m’a aussi conduite au breakdance. Je me suis remise au sport, et dans cette lancée j’ai appris quelques p’tits trucs de break. Le vélo me libère. La nature m’éblouit. La danse m’envole. C’est dingue. J’ai eu l’impression de revivre depuis le début du mois de juillet. Vous ne pouvez pas savoir à quel point.

Mais mise à part tous ces petits trucs et plein d’autres trucs d’ailleurs, je me suis dit… je reste Laffe. A quoi ça aurait servi de faire un nouveau blog ? A rien. A quoi ça sert de fuir son passé ? A rien. A un moment, il faut faire face à la réalité. Il faut se faire face à soi-même. Il faut s’accepter. Aujourd’hui, je m’accepte. Aussi plagiste je peux être. Aussi changeante je peux être. Aussi curieuse je peux être. Parce que ne pas rester sur les même choses c’est aussi s’intéresser à beaucoup de choses. S’intéresser à beaucoup de choses c’est aussi être curieuse. Et la curiosité n’est pas seulement un défaut. Et bien-sûr, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis.

Tout ça pour ça, me dîtes vous.

Quoi ? Feam ? … Oui, elles font du semi playback. Ne chantent pas forcément bien. Ne sont pas des idols-artistes. Mais je les aime. Difficile de donner une raison rationnelle quand on aime parfois. Quand t’écoutes ça, idem. Elles ont des voix niaises à souhait, mais la force du hiphop l’emporte. Ce que je ne peux vraiment plus écouter, c’est ce genre de chose. L’idol « pur » sans intérêt. L’idol pour faire de l’idol. Quoique, j’aime les dernières chansons des Country Girls qui, je trouve, font très pgi / idol old school, voire idols type maids. Ça doit être parce qu’on sent la pâte H!P (old berryz même ?! ♡) malgré tout (ou bien mario…). Ça doit être parce qu’artistiquement, musicalement, c’est loin d’être vide. Et elles font plutôt la fête en live avec ces nouveaux titres \o/

Publié dans Has-been, Moche, Pêches immangeables | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Japan, I’m back !! \o/ また日本に行く!☆

Voilà voilà, j’officialise le truc 12 jours avant mon départ. Faut dire que j’ai beaucoup repoussé la date haha… Pour des raisons valables dont je ferai les articles si j’ai l’temps.

Tout à commencer le Jour de l’An : annonce du dernier concert de Buono!. Je n’étais pas du tout sûre de pouvoir y aller à ce moment-là. En réalité, ça s’annonçait plutôt mal. Et puis, mon frère a entendu la rumeur selon laquelle je souhaitais retourner au Japon. Étant donné qu’il rêve depuis bien longtemps déjà d’y aller, c’était l’occasion.

On a pris nos billets en mars : on part du 13 août au 9 septembre. (ouais la meuf qui part la veille du jour des °C-ute… ça s’fait pas. Ça s’fait pas ça s’fait pas ça s’fait pas… mais ce n’était pas possible autrement)

Pour ce second voyage, j’ai promis de limiter les concerts… Faut dire que j’allais voir Feam presque un jour sur deux y’a deux ans ! Du coup, je vais me concentrer sur le tourisme.

Pour cela : j’ai sorti le grand jeu. JR PASS de trois semaines dans tout le Japon mesdames et messieurs ! Bah ouais, j’étais quand même méga frustrée de ne pas être beaucoup sortie de Tôkyô la dernière fois…

Mon frère et moi allons parcourir le Japon de long en large : on commence par une nuit à Tôkyô histoire de se reposer en cas de décalage horaires qui aurait du mal à passer. Et c’est techniquement l’occasion pour moi de prendre le temps d’acheter mes billets de concerts, d’échanger un peu d’argent, et d’échanger les coupons JR PASS bien-sûr. Ensuite on passe cinq jours à Kyôto. Retour à Tôkyô pendant huit jours. Direction Miyajima pour deux jours, parce que très curieuse, et mon frère tout autant, de Hiroshima. On finit notre voyage à travers le pays à Fukuoka pendant cinq jours. On retourne pendant cinq jours à Tôkyô ensuite, parce que c’est la fin du JR PASS, et parce qu’il vaut mieux avoir l’aéroport à côté de chez soi.

Ça fait un programme très chargé tout ça, parce qu’en plus je pense qu’on va pas mal se balader en dehors des villes où on loge. C’était d’ailleurs la croix à la bannière pour trouver les logements, j’ai cru que je n’allais jamais y arriver haha… Et finalement ça va ça va ! Airbnb c’est la vie.

Concernant ce qu’on a prévu de faire pendant ce voyage, vous l’aurez compris : beaucoup de tourisme. J’ai fait une grande liste de beaux endroits à visiter, parcs, forêts, temples, châteaux, monuments, lacs, randonnées, singes toussa toussa, j’vous promets qu’ça promet !

Même qu’on va faire le Mont Kobushi (甲武信ヶ岳, Kobushigatake) ! En fait, je viens de me décider tout à l’heure (Oui, oui, le nom du mont y est un peu pour quelque chose). Il fallait qu’on fasse une rando digne de celle que j’ai faite il y a deux ans (le Mont Fuji), mais j’ai bien galéré à me décider. Déjà parce qu’en matière de grosse ascension, il n’y a que le Mont Fuji qui semble réellement touristique. Le Mont Takao, certes c’est très touristique, mais c’est de la petite balade et donc ce n’est pas ce que je recherchais par exemple. Du coup j’ai dû naviguer beaucoup sur les sites japonais. Je suis tombée sur des shôgakusei (小学生, élèves de primaire) qui entreprennent l’ascension des 100 monts les plus célèbres du Japon ! Pas mal les pitiots ! Ça me rappelle ce petit bout’chou avec son papa qui grimpait sans difficulté aucune, le Mont Fuji… Et à partir du moment où j’ai trouvé le site des shôgakusei, j’avais le choix, mais je voulais de la bonne rando’ digne du Mont Fuji, 10h aller-retour avec un minimum de hauteur. Et j’ai trouvé mon bonheur avec le Mont Kobushi. 10h. 2475 mètres. On va monter ça la nuit, comme pour le Mont Fuji, voir si le levée de soleil est aussi beau de cette montagne-là ! La seconde raison pour laquelle j’ai beaucoup hésité, c’est que j’ai relu mon post sur le Mont Fuji. J’ai revu les photos… Et j’ai eu soudainement cette envie de le refaire. Il paraît que sages sont ceux qui le montent une foi, fous sont ceux qui le font pour la deuxième fois ! (oui je suis folle, merci) Et puis mon frère ne l’a jamais monté non plus du coup. Donc j’ai hésité. Mais je crois vouloir opter pour la découverte, finaly. Et le Mont Fuji, j’aurais tout le temps de le refaire pendant mon année au Japon (Quoiii ? Laffe part au Japon pendant un an ? To be continued…)

Pour revenir aux concerts, je vais essayer de trouver des billets pour les deux H!P Summer, Buono!, Zico, et le a-nation (jour de BIGBANG & iKON). Bien-sûr, dès que j’en aurais l’occas’, j’irai faire un p’tit coucou à Feam. Et des occas’ y’en aura très peu vu le planning chargé et seulement la moitié du voyage sur Tôkyô. J’aimerais beaucoup revoir Rhymeberry aussi… Parce que Miri démonte des carottes, mais y’a encore moins de chance. Et mon frère aimerait voir les popop, pareil : on va essayer d’y remédier. Alors OUI, je serais frustrée de ne pas faire autant de concerts que le fond de moi-même le souhaite, si intensément. Mais j’ai choisi et j’ai promis.

Que voulez-vous, quand on est mordu de musique…

Ah, et j’oubliais, je vais voir ou revoir mes correspondants japonais. Y’a d’ja un karaoke de prévu avec une lycéenne qui était pendant un an en France avec le Rotary dans le lycée dans lequel j’ai fait ma scolarité. Qui a fait amie-amie avec ma soeur et qui du coup a fait amie-amie avec moi. Si ça c’est pas une chouette coïncidence !

Une dernière chose : je promet d’écrire moins cette année, gérer mon temps au maximum, kanji oblige. Mais surtout : je vais alterner entre le français / l’anglais / le japonais, selon mon humeur. Oui je sais, ça va être totalement folklorique pour ceux qui voudront me suivre tous les jours et qui ne parlent pas les trois langues, c’est fait exprès pour vous embêter. Non, c’est juste histoire de pratiquer et de ne pas perdre mon temps à traduire dans les trois langues à chaque fois. (A voir si je le fais en rentrant du Japon la traduction en trois langues)

Publié dans A la pêche au Japon 2016 with bro, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Buono! Prière – Jour 208

vlcsnap-2016-07-27-10h19m20s565

Rassemblons nos forces
Et les choses pourrons changer
Futures Buono!

Au nom d’une pêche
Par la magie de tes mots
Téléporte-moi

Dans cette gigantesque salle
M’amuser le temps d’un live

Quelle joie ce serait
Les Buono! de mon coeur
Chantant devant moi

Ne serait-ce vraiment qu’un rêve
Je n’en suis pas si certaine

L’amour est puissant
Et c’est de toute mon âme
Qu’en Momo j’ai foi

Ta magie est sans limite
Ta puissance domine le monde

Je dois avouer que je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé pendant ces 189 derniers jours. C’est comme si une Riho s’était introduite dans toutes mes Buono! Prières pour les rendre invisibles… C’est la seule explication possible.
Publié dans Une Buono! prière par jour | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Buono! Prière – Jour 19

vlcsnap-2016-01-21-02h30m30s139

Momo calligraphe
Pas très douée en peinture
Mais fière d’être leader

Au nom d’une pêche
Parl a magie de tes mots
Téléporte-moi

Dans cette gigantesque salle
M’amuser le temps d’un live

Quelle joie ce serait
Les Buono! de mon coeur
Chantant devant moi

Ne serait-ce vraiment qu’une rêve
Je n’en suis pas si certaine

L’amour est puissant
Et c’est de toute mon âme
Qu’en Momo j’ai foi

Ta magie est sans limite
Ta puissance domine le monde

Publié dans Une Buono! prière par jour | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Buono! Prière – Jour 18

vlcsnap-2016-01-21-02h13m24s059

Des milliers de nœuds
Dans les cheveux de Miya
Coiffeur de la honte

Au nom d’une pêche
Par la magie de tes mots
Téléporte-moi

Dans cette gigantesque salle
M’amuser le temps d’un live

Quelle joie ce serait
Les Buono! de mon coeur
Chantant devant moi

Ne serait-ce vraiment qu’un rêve
Je n’en suis pas si certaine

L’amour est puissant
Et c’est de toute mon âme
Qu’en Momo j’ai foi

Ta magie est sans limite
Ta puissance domine le monde

Publié dans Une Buono! prière par jour | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Buono! Prière – Jour 17

Buono! T-shirt

T-shirt Buono!
Quelque chose qui porte chance
Les jours d’examens

Au nom d’une pêche
Par la magie de tes mots
Téléporte-moi

Dans cette gigantesque salle
M’amuser le temps d’un live

Quelle joie ce serait
Les Buono! de mon coeur
Chantant devant moi

Ne serait-ce vraiment qu’un rêve
Je n’en suis pas si certaine

L’amour est puissant
Et c’est de toute mon âme
Qu’en Momo j’ai foi

Ta magie est sans limite
Ta puissance domine

Publié dans Une Buono! prière par jour | Tagué , , , , | Laisser un commentaire