Mon cheminement vers la Kpop because I love hiphop

Le plastique, plus couramment surnommé « Kpop » est entré dans ma vie. Qui l’aurait cru…

En fait, j’ai connu la Kpop au lycée. Mon ex-meilleure amie écoutait beaucoup. Moi je m’y intéressais comme certains fans d’idols japonaises s’y intéressaient. C’est-à-dire que j’écoutais surtout les filles. Je ne les voyais que comme l’Idol féminine à la coréenne. Ça me plaisait, j’écoutais de temps en temps (SNSD, f(x), Kara, 4minutes…) et je trouvais ça sympathique. Mais ça n’égalait en rien les Idols japonaises. Ça me gênait que ce ne soit pas le même « concept ». Qu’elles savent pour beaucoup d’entre-elles déjà parfaitement bien chanté, qu’il n’y ait pas forcément d’évolution (du moins c’est l’impression que cela me donnait). Parce que je préférais l’esprit combatif des idols -le fameux ganbattemasu- à la qualité des performances vocales.

Mais, comme vous pourriez le deviner, étant donné que je préfère de plus en plus la musique et les qualités artistique à l’idolisme, la Kpop me séduit de plus en plus.

Enfin, je vais vous raconter plus en détails comment je suis tombée (vraiment tombée) dans la Kpop. En fait, c’est le développement de mon goût pour le hiphop qui m’a fait me rapprocher de la Kpop.

Le hiphop ? Très franchement, j’avais une très mauvaise image du rap avant. Tout simplement parce que ceux qui écoutaient du rap (mauvais rap actually) n’était pas très fréquentable et avaient un mauvais comportement. J’ai toujours dit que je détestais le rap, et c’était principalement pour cette raison. Et il faut dire que mon frère, depuis toute petite, est celui qui me faisait écouter de la musique. Je n’étais qu’alors haute comme trois pommes qu’il me disait déjà qu’il écoutait de tout sauf du rap, et que le rap c’était du caca boudin. Étant admiratrice de son grand frère à cet âge là, je ne pouvais que ne pas aimer le rap. Et c’est alors que je vais au Japon en 2014. C’est alors que je vais au TIF début août. Et c’est alors que j’assiste à un mini-show de Rhymeberry !

(Ça a vraiment été filmé le jour où j’y étais)

OH MY GAD. Là c’est la révélation. Je me mets à aimer le hiphop. Ça provoque teeeellement une ambiance de îouf ! Je ne pouvais pas rester de marbre face à ce qui s’était passé cette soirée là. C’était magique. Mais étant donné que je n’aimais pas l’autre groupe d’idols hiphop nommé lyrical school, je m’étais dit que Rhymeberry faisait exception à la règle, et que je n’aimais pas forcément le hiphop mais juste l’ambiance qu’engendrait Rhymeberry.

Et puis… on m’a invitée au festival Moshi Moshi Nippon en octobre 2015. Je m’étais dit que ça coûtait rien d’y aller, mais j’étais pas très motivée parce que je n’aime pas tellement les Idols qui étaient invitées (Cheeky Parade). Mais bon, il y avait WORLD ORDER, c’est surtout ça que j’étais pressée de voir. World Order ? C’était pas mal ! Tempura Kidz ? J’ai bien aimé ! Mais la grosse grosse claque… C’était Charisma.com !


(Imaginez que toute la salle clame les « Who are you ? » « You’re cool, but fool ! »)

Charisma.com, groupe non-idol, qui mélange hiphop et électro. C’était complètement îouf, je me suis trop amusée, et j’ai écouté non-stop les jours qui suivaient. C’est la deuxième grosse claque hiphop que je me prends en live, après celle de Rhymeberry. Du coup, à ce moment-là, je me dis : heeey, mais j’aime vraiment le hiphop ou quoi ?! Je me mets à chercher comme une folle d’autre groupes de hiphop japonais, j’écoute en bref plein de trucs : nobodyknows+, HALCALI, hy4_4yh, RIP SLYME, Scha Dara Parr, TERIYAKI BOYZ.

Mais à peine m’être plongée dans tout cela, que l’on me fait comprendre que si je veux du hiphop : il faut me tourner vers la Kpop. Hein ? Ah bon ? Quand j’en écoutais y’a environ 4 ans de cela, je ne m’étais pas tellement rendue compte du côté hiphop pourtant.

Et là je découvre BTS en novembre 2015.


(Ce n’est pas forcément la plus connue, mais les chansons les plus hiphop d’un groupe ne sont généralement pas les plus connues justement. Hiphop is underground, you know…)

La claque du siècle. Ce groupe dépote un max. Je suis accro’. Et je m’étonne d’aimer un groupe de mecs, ça ne m’était jamais vraiment arrivée. J’appréciais quelques johnny’s dans mes années collèges mais très très superficiellement. Et là… je suis plongée sur un boysband coréen. Qui l’aurait cru… Mais le fanatisme, fanboyisme, l’idolâtrie ne m’intéresse pas à ce moment-là. Je suis là pour écouter leur musique qui dépote un max. Mais eux… bon, je fais des efforts, j’apprends leur surnom, mais ça ne me dit rien de les idolâtrer à ce moment-là.

Au cas où je n’aurais pas le temps de faire un nouvel article : sachez qu’aujourd’hui j’idolâtre un peu certains coréens, comme Taeil précédemment, mais Zico et toujours Zico depuis un moment. Mais très franchement, jamais je ne baverais sur des abdos, jamais je ne crierais comme une sale groupiasse en chaleur. Et comme je l’ai dit dans mon précédent article : j’idolâtre beaucoup moins aujourd’hui, ou tout du moins je n’idolâtre plus matériellement, je crois ne plus en avoir tellement envie. Je me suis mise un peu aux émissions d’idols coréens, mais je les aime de la même manière que j’aime les Idols du H!P (ouais je ne vais pas dire les Idols en général parce que j’ai beaucoup déborder sur ma façon d’aimer les Idols à certains moments, quand je parlais de culotte ou de choses comme ça… Je me rends compte à quel point ça pouvait avoir un côté kimoi parfois), mais je les aime aussi de la manière dont j’aimais certaines xxx48 comme Chihori et Marika des HKT. Parce que les Coréens sont HI-LA-RANT. Je me suis choquée moi-même qu’ils m’aient fait autant rire qu’une Chihori……

Mais en tout cas, si j’en suis arrivée à me plonger dans la Kpop, c’est plus dans un soucis de recherche musicale que dans un soucis d’adoration idolesque.

Publicités
Cet article, publié dans Le hiphop pour les pêches underground, Le plastique, ça pêche aussi, Pêches immangeables, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s